[On en parle] : Appel au boycott du film "Case départ" en Martinique

[On en parle] : Appel au boycott du film "Case départ" en Martinique

Vu sur le blog de lagencedecom, il y aurait un appel au boycott du film « Case départ » en Martinique. Film qui sortira au cinéma le 6 juillet. Déjà au moment du tournage, qui devait se déroulé en Martinique, certaines personnes avaient fait savoir qu’il n’allait pas être possible de tourner le film en Martinique, en cause … le scénario !! Le film a donc été tourné à Cuba.

Bien sûr le sujet est délicat, on y parle d’esclavage, du code noir, de la souffrance des peuples, on y parle de choses qui fâchent, mais comme le dit Fabricé Eboué : » Il faut arrêter de se laisser manipuler par les extrêmes qui n’attendent que la haine d’un côté ou de l’autre parce qu’ils ne vivent que de ça ».

Bref, un étrange micro buzz qui retombera certainement. Heureusement, il semblerait qu’il y ait plus de gens qui attendent la sortie du film que de gens qui souhaitent empêcher les artistes de s’exprimer sur des sujet aussi complexe soit il !

Et vous ? Vous irez le voir ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=t8kg4OWi2YI[/youtube]
Rédigé par: francis

There are 6 comments for this article
  1. Sylvain at 12 h 43 min

    Faire d’un commentaire les gros titres…vous avez pas autre chose à vous mettre sous la dent amis blogueurs ?
    A moins que vous vous sentiez l’envie de lancer un débat parti pour être très constructif…^^

  2. Sylvain at 12 h 43 min

    Faire d’un commentaire les gros titres…vous avez pas autre chose à vous mettre sous la dent amis blogueurs ?
    A moins que vous vous sentiez l’envie de lancer un débat parti pour être très constructif…^^

  3. Patricia at 3 h 33 min

    Si on regarde le film dans un contexte « européens » qui ne connait pas les DOM et qui n’a pas vécu 2009, un moment très agréable, très bon film.
    Si on regarde le film en ayant vécu « 2009 » dans les DOM,… notre tissu économique et social est encore très fragile, plus qu’ailleurs, c’est une mauvaise blague. Je suis persuadée que le réalisateur n’a pas évalué l’importance « des dégâts » que ce film peut engendrer. Il a raison, il faut « utiliser » ce film pour dépasser certaines situations et aborder le sujet différemment. Mais le réalisateur nous a t-il posé la question : si nous étions prêts ? 2009 a dû l’inspirer car le film a été tourné je crois les 6 derniers mois. Une promo assurée pour lui… une version light « canal+ »… pour nous… soyons intelligents et ne faisons pas ce qu’ils attendent ! Avançons Ensemble !

  4. Patricia at 3 h 33 min

    Si on regarde le film dans un contexte « européens » qui ne connait pas les DOM et qui n’a pas vécu 2009, un moment très agréable, très bon film.
    Si on regarde le film en ayant vécu « 2009 » dans les DOM,… notre tissu économique et social est encore très fragile, plus qu’ailleurs, c’est une mauvaise blague. Je suis persuadée que le réalisateur n’a pas évalué l’importance « des dégâts » que ce film peut engendrer. Il a raison, il faut « utiliser » ce film pour dépasser certaines situations et aborder le sujet différemment. Mais le réalisateur nous a t-il posé la question : si nous étions prêts ? 2009 a dû l’inspirer car le film a été tourné je crois les 6 derniers mois. Une promo assurée pour lui… une version light « canal+ »… pour nous… soyons intelligents et ne faisons pas ce qu’ils attendent ! Avançons Ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *