S'installer et construire en Outre-Mer : Quelques Conseils

S'installer et construire en Outre-Mer : Quelques Conseils

S’installer en outre-mer

C’est une idée qu’ont beaucoup de Français en France métropolitaine : s’installer dans un département d’outre-mer. Chercher le dépaysement en restant dans un pays francophone. Le mode vie européen est de plus en plus décrié, car la seule chose qui semble – de nos jours – avoir de l’importance dans la vie, est de bien travailler pour « réussir ». Et puis, il y a le climat avec ses température extrêmes -trop chaud en été, trop froid en hiver- qui incommode beaucoup de gens, notamment les personnes âgées. C’est pourquoi, certains décident de s’installer tout simplement là, où le climat est bien plus agréable, où l’on voit le soleil tous les jours et où les gens sont de bonne humeur.

Construire en outre-mer

Ceux qui décident de s’installer dans des départements comme la Guadeloupe ne tarde pas à y construire leur propre maison. L’avantage dans ces pays, il n’y a pas besoin de chauffage, ni d’isolation et cela rend la construction d’une maison bien moins chère. Seul un bonne toiture et de bonnes fenêtres sont indispensables dans ces pays, où il pleut plus de 1800 mm par an, contre 650 mm à Paris. Comme les précipitations y sont courtes mais extrêmement fortes, il ne faut surtout pas hésiter à investir dans des fenêtres de première qualité et il n’est jamais faux de se renseigner auprès des spécialistes, qui seront ravis de vous donner plus d’informations. D’ailleurs, dans ces zones humides le bon choix des fenêtres est fondamentale quant à la création de moisissure à l’intérieur de la maison. Il est important de choisir des fenêtres qui respirent, pour que l’humidité, déjà assez élevée dans ces pays, ne stagne pas à l’intérieur de la maison. C’est pourquoi une fenetre alu-bois par exemple, est idéal pour ce climat. Avec ces fenêtres vous n’aurez pas à craindre la moisissure et vous aurez toujours de l’air agréable dans la maison.

Rédigé par: francis

There are 2 comments for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *