Cap excellence pour Baie-Mahault

Cap excellence pour Baie-Mahault

Le tribunal administratif de Basse-Terre vient de rejeter la requête introduite par la ville de Baie-Mahault et la Communauté d’agglomération du Nord Basse-Terre visant à annuler la décision préfectorale d’intégrer Baie-Mahault à Cap-Excellence. Une décision qui confirme donc que la ville dirigée par le député-maire Ary Chalus fera partie de la communauté d’agglomération

Cette décision est tombée vendredi matin et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas du tout à l’avantage de l’exécutif municipal Baie-Mahaultien. Un exécutif qui subit donc un nouveau revers dans son bras de fer avec l’autorité préfectorale et cela au lendemain de la prise de fonction de la nouvelle préfète de Région. Les deux évènements n’étant évidemment pas liés du tout. Déterminée à user de tous les recours possibles pour s’opposer à son intégration à Cap Excellence, la ville soutenue par la communauté d’agglomération du Nord Basse-Terre, présidée par le maire de Petit-Bourg, Guy Losbar, par ailleurs patron de Gpe-Unie, le parti d’Ary Chalus ; la ville avait saisi le tribunal administratif de cette requête contre l’arrêté préfectoral en question, l’intégrant à Cap-Excellence. Mais la juridiction administrative a estimé qu’il n’y avait pas lieu d’accéder à cette demande et a donc confirmé la décision préfectorale. C’est-à-dire l’extension du périmètre de la communauté d’agglomération de Cap Excellence avec une prise d’effet au 1er janvier 2013. Pour mémoire, la consultation des 3 collectivités locales concernées (les Abymes, Pointe à Pitre et Baie-Mahault) n’avait pas permis, il y a quelques mois, de recueillir les conditions de majorité requises permettant une extension du territoire de Baie- Mahault à Cap Excellence. Il avait alors été proposé de confirmer le vote pris en décembre 2011 par la CDCI, la commission départementale de coopération intercommunale, en intégrant Baie-Mahault à la communauté d’agglomération de Cap Excellence. De son côté l’exécutif Baie-Mahaultien avait demandé son intégration à la communauté d’agglomération du Nord Basse-Terre. Mais l’amendement déposé en ce sens avait été rejeté par le vote des membres de la CDCI, respectant ainsi le schéma initial de la CANBT validé en 2011 par les élus de la CDCI. Décision avait donc été prise que la communauté d’agglomération de Cap Excellence regrouperait au final, les 3 villes de Pointe-à-Pitre, des Abymes et de Baie-Mahault. C’est cette décision que l’édile en chef baie-mahaultien s’emploie à contester par tout moyen, mais en vain. L’enjeu on le comprend est éminemment politique pour Ary Chalus, plus encore depuis les dernières législatives… Comment être député de la 3ème circonscription dont le périmètre se confond avec celui de la communauté du nord Basse-Terre et maire d’une ville aux ressources fiscales particulièrement enviées… mais qui profiteront non pas à la CANBT, mais bel et bien à Cap Excellence. Sauf décision contraire en ultime recours, devant le conseil d’Etat

Source : RCI Guadeloupe

Rédigé par: francis

There are 2 comments for this article
  1. dezouches at 22 h 15 min

    Quelle en est la raison ?
    Le lotissement les colibris à convenance baie mahault ne reçoit plus d’eau depuis le 14/12/2014 à minuit alorsque le ville de Baie Mahault en a !
    Cela devient insupportable

  2. dezouches at 22 h 15 min

    Quelle en est la raison ?
    Le lotissement les colibris à convenance baie mahault ne reçoit plus d’eau depuis le 14/12/2014 à minuit alorsque le ville de Baie Mahault en a !
    Cela devient insupportable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *